1. Accueil
  2. ÉQUIPE DORÉ RYBICKA | Renouvellement de bail au Québec : Guide pour les locataires

Renouvellement de bail au Québec : Guide pour les locataires

Dernière modification: 02 mai 2024
bail_estatefunnel_courtier

Lorsque vous recevez un avis de renouvellement de bail, il peut y avoir plusieurs questions qui surgissent. Voici un guide exhaustif qui vous aidera à comprendre le processus de renouvellement de bail, les modifications possibles et les implications d'une hausse de loyer.

Définition du renouvellement de bail

En droit québécois, le renouvellement de bail, aussi appelé la reconduction automatique, se produit lorsque le contrat de location arrive à terme. Typiquement, le bail est renouvelé avec les mêmes conditions et pour la même période que le contrat initial, à moins que le bail original n’excède 12 mois.

Il est important de noter que le propriétaire est en droit de proposer des ajustements relatifs au montant du loyer ou à d'autres aspects comme le chauffage ou le stationnement. Pour ce faire, il doit envoyer un avis écrit aux locataires pour informer de toute augmentation de loyer ou modification des conditions du bail.

Calendrier de renouvellement

Pour les baux d'une durée de 12 mois ou plus, le propriétaire doit envoyer cet avis entre trois et six mois avant l'échéance du bail. Pour les baux plus courts, de moins de 12 mois, le préavis requis est de un à deux mois.

Informations obligatoires dans l’avis de renouvellement

L'avis doit détailler toute modification proposée concernant le loyer, la durée du bail renouvelé, ainsi que les services inclus. Il est également nécessaire d’indiquer le délai accordé au locataire pour répondre, généralement fixé à un mois après la réception de l'avis.

Options du locataire face au renouvellement

En tant que locataire, vous avez plusieurs choix :

  1. Accepter les nouvelles conditions et renouveler le bail.
  2. Refuser les modifications proposées mais accepter de renouveler le bail avec les conditions initiales.
  3. Choisir de ne pas renouveler le bail et donc de quitter le logement.

Si vous rejetez les modifications sans parvenir à un accord, le bail est reconduit avec les points contestés qui devront être résolus éventuellement devant le Tribunal administratif du logement.

Conséquences de l’absence de réponse

Si vous ne répondez pas à l'avis dans le délai imparti, vous êtes considéré comme ayant accepté les termes proposés. Si vous souhaitez refuser certaines conditions ou annoncer votre départ, vous devez le faire savoir explicitement, en utilisant le formulaire approprié.

Vérification de la légitimité d'une augmentation de loyer

Le Code civil du Québec ne spécifie pas de taux fixe pour l'augmentation de loyer, mais il impose que celle-ci soit justifiée par les coûts réels supportés par le propriétaire, tels que les taxes, les primes d'assurance, les frais d'entretien, et d'autres dépenses opérationnelles. Des rénovations majeures peuvent également influencer ces augmentations.

Conseils avant de déménager

Si vous envisagez de déménager, assurez-vous d’avoir un nouveau logement sécurisé avant de notifier votre départ à votre propriétaire, afin d’éviter toute période de transition sans domicile.

Si vous envisagez de quitter votre logement pour acheter votre première propriété, faites appel à un courtier immobilier résidentiel. Celui-ci vous accompagnera dans la recherche, la négociation et la réalisation de la transaction immobilière la plus importante de votre vie.

 

Prendre rendez-vous.
Consultation Gratuite.